Parcourir l’Arbre

Se lier aux jardins

Se mêler aux forêts

Plonger au fond des terres

Pour renaître de l’argile.

-

Andrée Chedid

 

Les arbres n’ont ni cerveau, ni système nerveux central, pourtant ils échangent de nombreuses informations. Grâce à des capteurs répartis dans leurs organismes, ils ont la capacité de percevoir certains stimuli, comme les attaques d’un ravageur. Ils utilisent également des réseaux racinaires très ramifiés ainsi que des substances odorantes volatiles pour échanger des informations entre eux. Les chercheurs ont récemment découvert que toutes les plantes d’une forêt étaient probablement en contact, via les réseaux de champignons mycorhiziens, leur permettant de partager des nutriments. 

 

Je tente dans cette série de plonger dans l’intimité de ces colosses, pas si muets. Je cherche à les mettre en lumière, ces êtres qui respirent et vivent. Sans eux, nous ne serions rien, ils sont essentiel à notre survie. L’âme des arbres est une invitation à retrouver une harmonie perdue, celle qui nous raccroche à nos origines, la nature. Les sons de la forêt, les senteurs des arbres, les rayons du soleil jouant à travers les feuilles, l’air frais et non pollué. Tous ces éléments contribuent à notre bien-être. Ils diminuent nos stress et notre inquiétudes, nous aide à nous détendre et à avoir les idées plus clairs.