En 2019, Etienne Jacquemet s’installe en Ardèche afin de restaurer une partie du hameau de la Bâtie, victime de l’exode rural. Ici la nature a repris ses droits, laissant parfois entrevoir des vestiges du passé.

Etienne souhaite créer un lieu pour se ressourcer et transmettre sa connaissance de la permaculture. Écologiste profond, il a une connexion à la nature presque mystique  qui me fascine. 

Ces images sont le fruit de ma première visite au hameau, en juillet 2019. La première d’une longue série. Je découvre alors un paradis sauvage, perché dans les montagnes ardéchoises.